Conserverie Maison Saint -Lô

Conserverie Maison Saint -Lô

Saint-Sauveur-le-Lendelin

Maisons Saint-lô ( Parc la Champagne)

Conserverie artisanale

Saint Sauveur le lendelin (Département 50)

Pas de produit pour ce fabricant.

L'histoire de la Maison saint


C'est en 1985 que René Saint-Lô lâche son élevage de faisans pour la pisciculture, à à Saint-Sauveur-Lendelin dans la Manche. C'est pour lui un monde inconnu qu'il apprend à maîtriser avec assiduité et patience. Il enchaîne alors les stages. » Six mois plus tard, son épouse Nicole démissionne de son poste de secrétaire comptable pour le rejoindre.


L'aventure familiale est née. Nicole est enceinte de Geoffrey, ils ne s'imaginent pas que 26 ans plus tard, le fiston intégrera l'entreprise familiale et ouvrira à Caen, la première Maison Saint-Lô.


Tout est fait à la main


Mais, retour à Saint-Sauveur-Lendelin (près de Coutances). Nous sommes en 1985. Le couple se concentre sur le parc de 10 ha, les sept gîtes, les étangs de pêche et l'élevage de truites, « dans de grands espaces, dans une eau de très bonne qualité et sans aucun traitement. On travaille avec la nature ».


Cinq ans plus tard, René et Nicole s'attaquent au fumage des truites de la maison puis l'élargissent à d'autres poissons : « Harengs, saumons élevés à Cherbourg, un produit de qualité à la chair ferme ; maquereaux, péchés à la ligne par un pêcheur de la côte... "On privilégie la proximité et la qualité. Les poissons sont travaillés le jour de leur pêche. Rien n'est stocké et on fait tout à la main. »


Nouveau développement en 2008, avec la construction d'un laboratoire « agrée aux normes européennes ». De cette conserverie flambant neuve sortent « des rillettes de truites, de saumon... des soupes et veloutés, des maquereaux en bocaux, à la moutarde de Normandie, au curry, à la  noix de coco... La fabrication est artisanale sans colorant ni conservateur ». La gamme s'élargit, achards de citron, rouille... et les recettes de rillettes s'enrichissent de nouvelles saveurs. Saumon, miel et curry, noix de coco ; lieu à l'andouille de Vire ; noix de Saint-Jacques au miel et pommes...


Diplômé de l'école supérieure de commerce de Dijon, Geoffrey a rejoint l'entreprise en début d'année pour s'attaquer à la commercialisation des produits de la maison, aussi à l'aise pour en parler qu'un poisson dans l'eau. "